Le CBD : un bouclier antiviral contre le SARS-CoV-2 ?

 

Pour ceux qui craindraient encore la Covid-19, voici une information qui semble concorder avec la récente autorisation à la vente du CBD en France. Outre ses vertus relaxantes et anxiolytiques, exposées dans notre dernier numéro, cette molécule extraite du cannabis (non psychoactive) pourrait nous protéger du Covid et peut-être… nous en guérir  ! C’est la conclusion d’une étude1 américaine parue en janvier dans le Journal of Natural Products. À la recherche de nouvelles molécules pour prévenir et traiter les infections par le SARS-CoV-2, à l’origine de la maladie Covid-19, les scientifiques ont étudié différentes plantes telles que le trèfle rouge, le houblon, l’igname ou encore la réglisse. Mais c’est le chanvre (Cannabis sativa) qui s’est avéré efficace sur la protéine Spike du virus au cours d’expériences menées in vitro, chez la souris, mais aussi sur 1 200 patients. Les acides cannabinoïdes (CBGA, acide cannabigérolique et CBDA, acide cannabidiolique) ont démontré un effet protecteur sur les cellules épithéliales de la peau et des organes. Avant même la réaction du système immunitaire, ces molécules activeraient la réponse antivirale des cellules en bloquant les récepteurs du SARS-CoV-2, empêchant ainsi le virus d’y pénétrer. Cette action protectrice a un potentiel sur tous les variants et pourrait donc constituer un traitement précoce, sans effets indésirables  ! Rappelons que le CBD (huile, tisane, bonbons…) est autorisé en France à condition d’être issu du Cannabis sativa L. et d’afficher une teneur en THC inférieure à 0,3 %.

1Van Breemen RB et al. Cannabinoids block cellular entry of SARS-CoV-2 and the emerging variants. Journal of natural product, janvier 2022 28;85(1):176-184.

Rechercher

Le secret de la germination est caché dans l’homme


Le Maître Peter Deunov a transmis la clé essentielle de l’art sacré de la nutrition : « L’homme devient ce qu’il mange. » Ainsi, en se nourrissant des graines germées de leurs champs, les Esséniens recevaient et devenaient les porteurs sur la terre de cette force de germination incroyable qui est contenue dans une simple graine germée. C’est pourquoi Jésus l’Essénien a dit : « Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé ; lorsqu’il sort de terre et grandit, il devient un arbre sur lequel viennent chanter tous les oiseaux du ciel ». Cela signifie qu’avant toutes choses et par-dessus tout, c’est l’homme qui doit fleurir car son âme est semblable à ce grain de sénevé qui en germant, sort de l’obscurité pour offrir au monde et partager avec tous les êtres son parfum, sa couleur.


Article L'Essentiel - - 22 mai 2019

49 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout