Le CBD : un bouclier antiviral contre le SARS-CoV-2 ?

 

Pour ceux qui craindraient encore la Covid-19, voici une information qui semble concorder avec la récente autorisation à la vente du CBD en France. Outre ses vertus relaxantes et anxiolytiques, exposées dans notre dernier numéro, cette molécule extraite du cannabis (non psychoactive) pourrait nous protéger du Covid et peut-être… nous en guérir  ! C’est la conclusion d’une étude1 américaine parue en janvier dans le Journal of Natural Products. À la recherche de nouvelles molécules pour prévenir et traiter les infections par le SARS-CoV-2, à l’origine de la maladie Covid-19, les scientifiques ont étudié différentes plantes telles que le trèfle rouge, le houblon, l’igname ou encore la réglisse. Mais c’est le chanvre (Cannabis sativa) qui s’est avéré efficace sur la protéine Spike du virus au cours d’expériences menées in vitro, chez la souris, mais aussi sur 1 200 patients. Les acides cannabinoïdes (CBGA, acide cannabigérolique et CBDA, acide cannabidiolique) ont démontré un effet protecteur sur les cellules épithéliales de la peau et des organes. Avant même la réaction du système immunitaire, ces molécules activeraient la réponse antivirale des cellules en bloquant les récepteurs du SARS-CoV-2, empêchant ainsi le virus d’y pénétrer. Cette action protectrice a un potentiel sur tous les variants et pourrait donc constituer un traitement précoce, sans effets indésirables  ! Rappelons que le CBD (huile, tisane, bonbons…) est autorisé en France à condition d’être issu du Cannabis sativa L. et d’afficher une teneur en THC inférieure à 0,3 %.

1Van Breemen RB et al. Cannabinoids block cellular entry of SARS-CoV-2 and the emerging variants. Journal of natural product, janvier 2022 28;85(1):176-184.

Rechercher

Accepter et accueillir ce qui est


Entrer dans cette énergie de renaissance, nous centrer sur le coeur et nous diriger vers ceux et ce que nous aimons vraiment, éclairer notre propre chemin pour laisser la place à la compassion, à l'empathie, à la tendresse, à l'affection, au désir véritable, au bien-être… à l’AMOUR véritable.

Faire ce que nous aimons et aimer ce que nous faisons, prendre la juste distance, s'accorder ce temps dans l'acceptation de ce qui est, dans la confiance de ce qui vient, se guérir et s'ouvrir à plus de joie, plus d'optimisme, plus de choix porteurs pour nous même, pour les autres, et pour l’humanité, abandonner nos anciens schémas pour nous ouvrir à plus de réceptivité, d’intuition, de créativité, libérons l'espace en nous pour accueillir ce renouveau

Accepter et accueillir ce qui est, pardonner.


Anne Pillon - 22 juillet 2019


28 vues1 commentaire